Le contrat de travail en algerie

Le contrat de travail aidé est entré en vigueur

Les chômeurs diplômés disposeront d’un nouveau dispositif qui offre des possibilités d’insertion adéquates pour différentes catégorie. Cette nouvelle stratégie applicable sur quatre ans (2009-2013) prévoit, l’introduction de nouvelles mesures pour l’encouragement de l’emploi des jeunes et la création de petites entreprises.

Le nouveau dispositif a été présenté hier par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, M. Tayab Louh, lors de la 2e journée du regroupement régional  » centre  » de la Cnac organisée à Alger.
Le nouveau dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), explique le ministre,  » se base sur deux volets essentiels, à savoir l’appui à la promotion de l’emploi salarié et le développement de l’entrepreunariat « .

Le dispositif qui est rentré en application, d’après M. Louh, est composé de trois formes de contrats. Le contrat d’insertion des diplômés (CID) pour les jeunes ayant fait des études supérieures, le contrat d’insertion professionnelle (CIP) pour les personnes ayant le niveau secondaire et enfin le contrat de formation-insertion (CFI) pour les personnes ne disposant pas de diplômes.

Ce type de contrat est baptisé contrat de travail aidé (CTA). Le CTA assure aux employeurs privés et publics ayant recruté cette catégorie de jeunes, une contribution de l’Etat au salaire du jeune diplômé, de façon dégressive et pendant une durée de trois ans.

Le contrat d’insertion des diplômés (CID) pour les jeunes ayant fait des études supérieures
Autrement dit, pour la première catégorie de CID, les employés recevront une contribution de l’ordre de 12 000 DA de la part de l’Etat, pour une durée de trois ans, mais cet apport est revu à la baisse chaque année, 12 000 DA pour la première année, 10 000 DA pour la second année et 8 000 DA pour la troisième année.

le contrat d’insertion professionnelle (CIP) pour les personnes ayant le niveau secondaire
La seconde catégorie qui porte sur le CIP recevra la même contribution mais seulement pour les deux premières années d’embauche. L’Etat prendra donc en charge 60% des frais de salaire, en contrepartie l’employeur maintient l’employé à son poste.

le contrat de formation-insertion (CFI) pour les personnes ne disposant pas de diplômes
Quant à la troisième catégorie, concernée par le contrat de formation- insertion (CFI), M. Louh a expliqué que ces candidats recevront une bourse pour la formation, sauf que le montant n’a pas été communiqué par le premier responsable du secteur. Cette bourse sera consacrée aux chômeurs ayant décroché des contrats de formation à condition qu’ils postulent pour des filières qui connaissent une insuffisance en matière de main-d’œuvre telles la plomberie, la maçonnerie, la mécanique.

La nouvelle stratégie se traduira, selon le ministre, par un niveau annuel moyen d’insertion professionnelle de l’ordre de 350 000 à 400 000 emplois. A ce sujet le ministre a tenu à préciser que  » pour faire baisser le taux de chômage, il ne faut pas compter sur la Fonction publique qui se trouve actuellement saturée, il faut aller vers d’autres secteurs.  »

De plus, dans les cinq années à venir, il est prévu la création de 300 000 postes d’emploi permanents dans, notamment, le secteur de l’habitat et de la construction, l’agriculture et le secteur des services.

Dans ce même sillage, M. Tayeb Louh a souligné que  » d’ici la fin 2008 nous nous attendons à ce que la Cnac et l’Ansej créent 34 000 postes permanent.  »

Quant au projet présidentiel lié à la réalisation de 100 locaux par commune, le ministre estime qu’au total 150 000 locaux seront mis à la disposition de la population en chômage. Toutefois, d’après le ministre, la distribution se fera selon le critère de l’emploi, celui qui pourra employer deux ou trois personnes aura la priorité.  » Nous avons donc introduit une nouveauté dans ce système pour encourager l’emploi d’une façon ou une autre « , a précisé le ministre.

Abordant les différents dispositifs en vigueur actuellement, le ministre a appelé les responsables à recourir au travail de proximité, notamment dans les zones lointaines du pays, afin d’attirer les personnes en chômage et qui ignorent totalement l’existence de ce type de dispositif d’aide, et l’APC doit jouer un rôle important dans ce sens à travers l’Anem.

Pour ce qui est de la Cnac, à noter que au 31 mars dernier, 22 300 dossiers ont été déposés au niveau des banques, dont seulement 31% ont été refusés, à cette même période 8 200 activités ont été créées. En somme, l’aboutissement de cette stratégie reste tributaire de la réussite des réformes engagées dans différents secteurs et la réorientation de la politique de la formation dans l’enseignement supérieur.

22-04-2008
Lemaghreb – Nassima Bensalem

Publicités

24 Réponses

  1. ce dispositif c des connerie , en algerie maarifa c tt

    • Ce dispositif n’est qu’un premier pas dans la vie active meme si ce que vous dites est parfois vrai, il faut toujours bouger et c’est certain qu’un jour vous trouverez du travail.

  2. et ben a sour el ghouzlane de la wilaya de bouira ils ont commencés a appliquer le dispo mais il es rediger sur le contrat et en gras ke c pour juste une année alors c koi c conneries de 3 ans avec aide de l’etat …??????

  3. quel est la participation de l’entreprise,dans le projet D.A.I.P?

  4. a mr le responsable de se résume moi je suis un jeunne algerien ayent un niveux lycén et un diplome de chauffagiste je suis tre dinamaique mais tous ce qui as etait dit dans votre comuniqué et vrais ca fait 2 ans de puis que je cherche du travaille dans mon domaine mais toujours rien alors je veux juste vous dire si je peux croire que aa un avenir dans mon payis . alors au nonsde tous les jeunnes algeriens comme moiqui attendent desperement un travaille veuillez applique ce que vous ditez

  5. chercher du travail devient difficile partout dans le monde, chose que les algeriens ne sont pas suffisement informés, on crois qu’ailleurs, c’est gagné d’avance !
    le probleme chez nous, c’est que nous rajoutons des problemes en compliquant ce qu’on a deja !
    comme L Humoriste Fellag l’avait d’ailleurs mieux résumé, ‘au fond du puit, au lieu de chercher à monter,on…creuse !  »
    donc, courage ya le chauffagiste, essaie de « positiver », c’est trés difficile de trouver du boulot en algerie, mais ca se trouve quand meme !!
    encore mieux, quand on a un metier aussi valorisant et utile comme le tien, le monde t’appartient, il y’a aussi la possibilité de monter soi meme sa petite affaire, encore faut il croire à ce que l’on fait et persister

  6. je suis un plombier qalifier et je cherche un postte de travai on algiri a hasi masoude mo msn ghedirifakhroàlive.fr

  7. tous c truc c du blabla, car les gens qui non pas ou allai c eux qui suport le plus ce systeme,,ce que je comprond pas c que pourqoi ce bled cherche a emiter de force la france,?!!!!!!!puique c un system qui a echiuer dé la premiérre année(le prgjet devilpin)!donc la si ca marche en qelque sorte c pasq les diplomé ne sont pas des vrais intelect,, et la on a affaire au systém deducation qui est nulllllllll;pui les fanctionaire des bureau ANEM en general qui son jalous des demendeur d’emploi,,,et qui profite de lignorance des jeunes… enfin; on voi pas la fin dans tou ca,,la politique et c magoulles.

    • Salut tt le monde ben oui vous avez raison, je vais vs expliqué mon cas et donnez moi votre avis.
      Voila je suis en France de puis déjà 2ans je suis architecte j’ai un diplôme algérien et je suis fière de l’avoir mais par contre ici en France on ma demander de faire l’équivalence j’ai accepté mais voila pour valider ce diplôme il me faut 2ans d’études dans une école et un stage dans une agence d’architecture.ben normal j’ai tt accepter je me suis inscris dans l’une des plus grandes écoles d’architecture de France et je suis en M2.mais j’arrive pas a trouver ce stage qui me permet de valider mon diplôme alors que tt mes amis français eux ils ont pas eu ce problème Alor j’ai décider de rentrer en Algérie d’abord pour faire mon stage et valider mon diplôme et d’essayer d’ouvrir la bas ma propre agence d’archi
      Alors donnez moi votre avis sur ça je reste en France sans stage , sans diplôme et sans travaille ou bien rentré au bled au moment ou tt le monde cherche à fuir pour une raison ou une autre.

    • Houcine Rak Gholba Samehni, …..une torture quand j’essaye de lire ton truc Ouffff, la prochaine foie oktoub en arabe et surtout ne dit pas n’importe quoi ….

  8. je suis une des beneficiaire de cette forme de boullo dans une societe etatice sous forme EPIC.mais il ne veulent pas nous attribuer une prime de panier.es-ce qu’il ont raison?

  9. bonjour,
    au lieu de revoir le code du travail et l’adopter à ce qui se passe réelement sur le terrain, vous devriez commencer par ça, au lieu de raccompter des bla bla bal.les décideurs sont derriere un bureau mais je n’ai jamais vue de control ou de descente sur le terrain.
    il y a des sociétés qui font de l’abus de pouvoir
    comme il s’avent que le taux de chomage est elevé, il recrute mette des périodes d’essaie de 6mois renouvlable une fois donc 12 mois, et avant la passation au CDI ils foutent d’hors leur employers c devenu à la mode.
    et ensuite il faudra penser à avoir une vision sur tt les actions dites. ils sortent des lois mais sans voir les résultats

  10. pour changé une contra dans la fonction public au secteur économic

  11. merci a l’etat, c’est rassurant et moi je suis contente, j’ai reçue ma carte bleue et je vais commencer a chercher un travail et cela sans perdre espoir.
    conseil a tout les chomeurs( soyez positifs) croyez en vous et en dieu.et le reste viendra inchalah en plus arrettez ces insultes, surtout quand ils sont plein de fautes – c grave-.et puis au lieu de critiquer jouez plutot votre jeux.
    regardez ceux qui ont trouvé un travail et dites vous (pourquoi pas?) au lieu de regarder les chomeurs et dire (pourquoi?)
    bon courage a tout ceux qui lisent ces lignes.

  12. je travail dans le cadre de CID et je veut savoir es ce que la duré du contrat est la meme dans tous les secteurs(privé et l’état) .

  13. je suis licencié en sciences de gestion, je voix que le système actuel d’emploi en Algérie est une exploitation des ressources humaines.

  14. que dit vous ma suer que j’ai fait le pré emploi + Cid son aucun résultat pour quoi je n’ai pas était fixer au poste malgré que mon, dossier est complet et son aucune défaillance et malgré que je sui un trés bon élément dans chaque poste occupé
    moi je dit que le problème de l’algerie est quelle nappa les responsable qui peuvent prendre les décision eux memme c’est pour cette réson qu’ont dit toujours sur l’algerie est le seul Etat ou il nya pas des hommes et il ya que des femme nues et parce que en suit les chlihs l’algerie peut dire adiuet a son avenir memme a son passe parceque les chlihs son d’abord des marocuns avant d’eutre des algeriens c’est pour ça en fait deux les algerien des joujoux leur vie n’as oucune importance est un ans ou trois ans n’as oucunne importance parce que ils sont des files de putes et ne m’eritte que d’eutre des femme de ménages ou des zebalinnes ou dse fellahine ils n’on pas le droit de réver et appliquer leur reve en légitimitéils doivent payer la rachoi et la maarifa

  15. bjr;
    a mon avis, ce dispositif est une exploitation pure et parfaite des jeunes diplomés. on pense leur donner des avantages d’une part mais ya plusieurs desavantages d’autre part. un jeune ayant terminé ses études à 25ans, va travailler 4ans avec ce dispositif………imaginez la suite……..quand est ce quil va faire sa vie? c’est pourquoi les jeunes fuient ce pays. leurs enfant ont de bonnes situations et ceux du peuple doivent survivre et espérer sans cesse. la jeunesse est morte en algérie, que dieu la protège.

  16. Je cherche une confirmation il se dit que les personnes en cour de ce type de contrat vont être intégré à la fonction publique sans passer par des concoures!!? comme ceux de la poste qui ont tous été intégré surtout après les manifestations des jeunes en janvier 2011
    à quel point ceci est vrais?

  17. je mapale chinwi

  18. Hocine rak gholba samehni………parle en arabe la prochaine foie yarham babak

  19. bonjour ,je suis bénéficier de contrat cta , j’aiune question est ce qu’il y une période d’essai ?

  20. l’etat algerienne est l’etat des chiennes tout court

  21. est se que je peut annuler un cotrat de cta apré 1 ans de travail.et comment anuler .
    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :