Idées de business en Algérie

Idées de business en Algérie.


Je voudrais dans ce topic, lancer la discussion sur les opportunités d’investissement au bled. Chacun peut essayer d’utiliser pour soi ces idées ou de montrer ces photos et vidéos à des jeunes ou à des artisans pour envisager de les mettre en application.Exemples de réalisations de jeunes de l’Ansej: Algerie,jeunes entrepreneurs à succès. – YouTubeps: si vous trouvez intéressantes ces idées n’hésitez pas à montrer les vidéos à des artisans ou investisseurs qui pourraient s’en inspirer. Merci.

Quelques mois plus tard:
Je voudrais d’abord remercier les 75 000 personnes qui ont pris le temps de consulter ce topic. Cet intérêt nous pousse à proposer des idées toujours plus intéressantes pour les investisseurs potentiels.

– merci d’enrichir ce topic par des idées,
– merci de prévenir (par MP), si vous être en train de bâtir un business-plan autour d’une de ces idées. Ainsi, on n’en fera plus la publicité. Cette remarque fait suite à un MP reçu d’un investisseur disant « je tremble à chaque fois que je vous entends parler à nouveau de telle idée car je suis justement en train de monter un projet ».

IDEES: création
– d’un journal papier gratuit d’annonces,
– de sites internet genre ebay,au « bon coin », doctissimo, système D,
– fabriquer des attelages pour véhicules de tourisme puis des remorques Remorque Voiture en Inox – YouTube
– cultiver des champignons de Paris La culture des champignons de Paris chez soi – YouTube,
– fabriquer des planches à roulettes (skateboards) Arkac Concept on Vimeo
– fabriquer un appareil à air conditionné YouTube
– fabriquer portails et rampes d’escaliers Hebo Machines – « The Money Machine 2 » – YouTube
– fabriquer des escaliers hélicoïdaux Kit de escalera caracol – Spiral Wood – YouTube
– fabriquer des machines pour la fabrication de briques Extrusora Ladrillera 2 – YouTube
– fabriquer des vérins hydrauliques YouTube
– fabriquer une presse à pellets pour aliments du bétail PRESSE A PELLETS ARTISANALE – YouTube et l’excellent www.aupoelle.fr [color= »Red »]* * * *[/COLOR
– mettre des aliments en emballage sous vide; Aspivac 33R – YouTube * * *
– fabriquer une planteuse de pommes de terre Kubota – saze? brambor – YouTube * * *
– etc …


Fabriquer des entrevous en plastique pour dalle ou un arracheur de pomme de terre.

LIENS CONSEILLES:
Plusieurs personnes nous ont conseillé des liens qui montrent des applications ingénieuses:
instructables de Pcmaniac,
– ECOTECO (super site avec des exemples de réalisations techniques alliant technologie et écologie).
le site de la cration et du moulage (site sur l’utilisation des résines gel coat).
– « made home » sur You Tube.
– « Comment c’est fait? » sur You Tube. Comment c’est fait explique la fabrication d’objets quotidiens. L’émission est animée par Jean-Luc Brassard. En France, l’émission est actuellement diffusée sur Discovery Channel.
– « como se fabrica » « How it’s made »
– Catalogues d’entreprises en ligne comme www.kruinzinga.fr,
– plasturgie et rotomoulage: Gestion de projets en rotomoulage et fabrication.
– sur you tube les vidéos de FEDPLAST (fédération de la plasturgie),
– sur you tube pas mal de petits montages électriques: faire « 100000azerty ».
– faites sur you tube « Naresh Gambhir » pour voir des tas de petites machines Rajkumar Mini Grain cleaning machine. – YouTube
– Liens relatifs au travail du fer et à la soudure, pour les bricoleurs:
FosterTool.com: The Leading Foster Tool Site on the Net http://tesladownunder.com/LowVoltagePow … Spotwelder
[url]http://users.frii.com/katana/spotweld.html[/url http://www.5bears.com/welder.htm
http://www.rhunt.f9.co.uk/Electronics/S … _Page1.htm
__________________

DISPOSITIF ANSEJ:
Allégement du Dossier de création micro entreprise ANSEJ Sources: petitspas
« Dossier de création
01 demande d’octroi d’avantages adressée au DG de l’ANSEJ (ce document est remis par l’ANSEJ le jour du dépôt du dossier)
01 Extrait de naissance n°12
01 Copie légalisée de la carte d’identité ou permis de conduire
01 Certificat de résidence
01 Copie légalisée du Diplôme ou attestation de travail
01 Extrait de rôle
01 Déclaration sur l’honneur sur FORMULAIRE qui est remis le jour du dépôt du dossier
Engagement de créer 2 emplois permanents si l’âge du gérant est entre 35 et 40 ans
Pour la qualité de chômeur.
01 Extrait de naissance n°12
01 Extrait de rôle
Dossier financier
Facture pro forma des équipements
Devis aménagement du local (facultatif) son prêt est de 500.000 DA
Promesse de location du local (facultative) son prêt est de 1.000.000 DA
Devis assurance multirisques des équipements

il ne faut pas être affilié à la CNAS ou CASNOS

L’apport personnel est de 1% pour un montant de 5.000.000 DA, 2% si c’est plus.
Le taux d’intérêt de 1% va être annulé.
Vous ouvrez droit à un véhicule utilitaire
Vous ouvrez droit à l’importation des équipements.
Une fois le dossier déposé, on vous fixe un rendez-vous dans 45 jours pour passer devant la commission ANSEJ-BANQUE un examen concernant vos connaissances du projet, (de vos réponses et de vos connaissances sur le projet, dépendra l’approbation ou le refus)

A Alger, et particulièrement la daïra de Dar el Baida, les dossiers sont déposés dans un bureau situé dans le stade, tellement des centaines de jeunes affluent, ils passent même la nuit jusqu’à l’ouverture du bureau à 8h du matin, en présence d’un policier, ce bureau n’accepte que 100 dossiers par jour. Dans les autres wilayas c’est plus souple et plus rapide »
__________________

De nouveaux avantages pour les jeunes promoteurs et les chômeurs promoteurs âgés de 30 à 50 ans. 23. avril 2013 Algérie Patriotique.

Des crédits bonifiés pour, notamment, les pêcheurs. New Press

Le niveau des aides accordées aux jeunes promoteurs et aux chômeurs promoteurs âgés entre 30 et 50 ans vient d’être redéfini par deux décrets exécutifs publiés au Journal officiel no16, modifiant et complétant les textes législatifs de 2003 et 2004. Les deux décrets précisent que les catégories de jeunes promoteurs et chômeurs promoteurs âgés entre 30 et 50 ans, outre les avantages prévus par la législation et la réglementation en vigueur, bénéficient d’une bonification des taux d’intérêt sur les crédits d’investissement de création ou d’extension d’activités qui leur sont consentis par les banques et les établissements financiers. «La bonification en question est fixée à 80% du taux débiteur appliqué par les établissements bancaires, au titre des investissements réalisés dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche, du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique ainsi que de l’industrie de transformation», précisent ces deux décrets. Elle est de 60% du taux débiteur appliqué par les banques et établissements financiers, au titre des investissements réalisés dans tous les autres secteurs d’activités. Les jeunes promoteurs et chômeurs promoteurs des wilayas des Hauts-Plateaux bénéficient quant à eux de bonifications respectivement de 95% et 80% du taux débiteur appliqué, est-il indiqué. Ainsi les bénéficiaires de crédits ne supportent que le différentiel non bonifié du taux d’intérêt. Toutefois, lorsque leurs investissements sont situés dans les wilayas d’Adrar, Tindouf, Ghardaïa, Biskra, Béchar, Laghouat, Ouargla, IIlizi, Tamanrasset et El-Oued, les bonifications prévues sont portées à 100% du taux débiteur appliqué par les banques et établissements financiers. Les dispositions de ces décrets s’appliquent également aux échéances des crédits bancaires restant à honorer à la date de la publication du présent décret, soulignent les deux textes, approuvés par le président de la République et signés par le Premier ministre le 6 avril dernier.
R. E.

Les ambassades ont en général un service économique qui pourra vous aider pour l’achat d’équipement à l’étranger.

Ambassade de Russie. L’intérêt du matériel russe est sa robustesse et sa facilité d’entretien en cas de panne.

7, Chemin du Prince d’Annam, El-Biar, Alger, Algerie. Téléphone: (8-10-213-21) 922-614, 923-139;
Fax: (8-10-213-21) 922-882; E-mail: ambrussie@yandex.ru

Importation de matériel de Tunisie: Made in Tunisia : Portail des affaires et appels d’offres en Tunisie
www.made-in-tunisia.net/‎

Ambassade de l’Inde à Alger
www.indianalg.org/‎ Loading. Passeports · Visa · O.C.I. · P.I.O. Card · Attestation · Formulaire en Ligne. Copyright © 2011 Ambassade de l’Inde à Alger Tous Droit Réservé.

MISSION ÉCONOMIQUE – UBIFRANCE . ALGÉRIE
Alain BOUTEBEL
Directeur Algérie
alain.boutebel@ubifrance.fr
GESTION QUALITE
GESTION DES VIE

FILIERE ADMINISTRATIVE
Sabrina BENBOUALI Responsable Qualité Locale sabrina.benbouali@ubifrance.fr

Saliha BENNABI
Gestion des VIE saliha.bennabi@ubifrance.fr

Saliha BENNABI Responsable Administrative et RH saliha.bennabi@ubifrance.fr

Produits, Equipements et Technologies agroalimentaires
Infrastructures, Transports, Industrie
Mode, Habitat, Santé
Nouvelles Technologies, Innovation, Services Jean-Charles HIRONDEL Chef du pôles +213 (0) 21 98 15 58 Chargé du Pôle AGROTECH Jean-charles.hirondel@ubifrance.fr

Kamel SILHADI Chef du Pôle I.T.I +213 (0) 21 98 15 77 Kamel.silhadi@ubifrance.fr

Ahmed LARRAS Conseiller export Chargée du Pôle M.H.S +213 (0) 21 98 15 61 ahmed.larras@ubifrance.fr

Louisa AINOUZ Conseillère export Chargée du Pôle N.T.I.S +213 (0) 21 98 15 74 louisa.lanouz@ubifrance.fr

Transports, Energie
Sabrina BENBOUALI Conseillère Export +213 (0) 21 98 17 38 sabrina.benbouali@ubifrance.fr

Ratiba ALLOUNE Chargée de Développement +213 (0) 21 98 15 55 ratiba.alloune@ubifrance.fr

Moulay Tahar AOUIDAT Chargé de Développement +213 (0) 21 98 15 69 moulaytahar.aouidat@ubifrance.fr

Sidali AIT-TAHAR Assistant Export +213 (0) 21 98 15 78 Sidali.aittahar@ubifrance.fr

Flavio DEl CUETO VIA – Chargé de développement +213 (0) 21 98 18 05 Flavio.delcueto@ubifrance.fr

BTP Lamia BOUDOUKHA Chargée de développement +213 (0) 21 98 15 54 lamia.boudoukha@ubifrance.fr

Environnement, Automobile,Industrie Leila DOUIDENE Chargé de développement +213 (0) 21 98 15 75 leila.douidene@ubifrance.fr

publié le 03.03.2013

Ambassade d’Italie
18, Rue Ouidir Amellal (ex Finalteri) El Biar 16030 – Alger Tel.: +213 (0) 21 922550/922330 Fax: +213 (0) 21 925986
En cas d’urgence (en aucun cas concernant les visas) et en dehors des horaires d’ouverture des bureaux, vous pouvez contacter le numéro 00213 (0) 21 922012 (ligne fixe) ou le numéro 00213 (0) 661 556410 (ligne mobile).

Services de l’ambassade d’Italie:

ADRESSE MAIL: segreteria.algeri@esteri.it; amministrazione.algeri@esteri.it; email]commerciale.algeri@esteri.it[/email]; anagrafe.algeri@esteri.it; visti.algeri@esteri.it;
legalizzazioni.algeri@esteri.it;

ADRESSE MAIL CERTIFIE: amb.algeri@cert.esteri.it

Ambassade de Turquie:
Adresse postale : 21, Villa Dar el-Ouard Chemin de la Rochelle Boulevard Colonel Bougara Alger-16000/ Algerie
Téléphone : +213 21 23 00 60 / +213 21 23 00 04(Türk vatandaşları) +213 21 23 00 98 (Service de visa/citoyens algériens)

Fax : +213 21 23 01 12 Courriel: ambassade.alger@mfa.gov.tr

Ambassade d’Espagne:
46 bis, rue Mohamed Chabane El Biar, Algiers (Alger) Algérie Téléphone local: (021) 922.713 international: +213.21.922.713
Fax local: (021) 922.719 international: +213.21.922.719 Email emb.argel@mae.es

__________________
suite sur le forum algerie, merci à zoubir
http://www.forum-algerie.com/economie/33847-idee-de-business-en-lalgerie.html

Publicités

Changements au sujet des retraites pour émigrés en France

Image
Le Soir Retraite : Nouvelles réformes
Ce qui attend les émigrés algériens en France, retraités et futurs retraités

 

Le système de retraite français, largement déficitaire, vient de subir une énième réforme, qui risque cette fois-ci d’aggraver le mécontentement des futurs retraités et surtout de voir le pouvoir d’achat de ceux qui sont déjà à la retraite amorcer une baisse. Les émigrés algériens en France, retraités et futurs retraités, sont concernés, avec peut-être une perspective positive pour les salariés exposés à une pénibilité particulière, comme c’est le cas pour la majorité d’entre eux.
La fiscalisation de la majoration de pension pour les parents de trois enfants et plus a suscité de nombreuses interrogations. Jusqu’à présent, les parents (mère comme père) ayant élevé trois enfants et plus bénéficient d’une majoration de pension de 10% (régime général et complémentaires).

Ce «bonus» qui n’était pas fiscalisé, le sera dès 2014, c’est-à-dire qu’il sera intégré dans les revenus imposables des retraités. Le gouvernement français prévoit aussi à partir de 2020 de revoir le système de ces majorations. Cette fiscalisation devrait s’appliquer pour les pensions perçues en 2013, c’est-à-dire sur les impôts payés en 2014. Les règles d’attribution de la majoration de 10% pour trois enfants seront modifiées, mais pas pour les retraités et ceux qui partiront à la retraite d’ici à 2020. Le montant de cette majoration devrait être progressivement plafonné et transformé en majoration forfaitaire par enfant pour les pensions prenant effet après 2020. Il n’y aurait donc pas de lien direct avec la date de naissance des enfants. Autre mesure qui va toucher les retraités, c’est le report de la revalorisation des pensions de retraite en novembre plutôt qu’au 1er avril.

1 salarié sur 5 concerné par le «compte pénibilité»
Environ 3,3 millions de salariés du privé pourront bénéficier des comptes sur les métiers pénibles mis en place dans le cadre de la réforme des retraites, selon une note d’impact du gouvernement français. Près de 18,2% des salariés du privé y auront accès. Environ 55% des bénéficiaires seraient des hommes et 45% des femmes. Les métiers pénibles peuvent être liés à des contraintes physiques (manutention de charges, postures pénibles), à un rythme de travail fatigant (travail de nuit, travail répétitif) ou à un environnement agressif (bruit, agents chimiques).
Beaucoup de travailleurs émigrés, occupant les postes les plus difficiles et dont les Français ne veulent pas, bénéficieront de ce «compte pénibilité». Ce «compte» doit permettre aux salariés d’acquérir des points en fonction du temps passé en situation de pénibilité, qu’ils peuvent ensuite utiliser pour se reconvertir, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite dans la limite de deux ans avant l’âge légal de 62 ans.

Des petites mesures techniques passées inaperçues
Les principales mesures du projet de réforme des retraites en France ont été présentées le 18 septembre dernier en Conseil des ministres. Parmi ces mesures, il y a l’allongement de la durée de cotisation. D’autres, plus «techniques», sont passées quasiment inaperçues. Or, elles auront des implications concrètes pour les seniors en fin de carrière. Le texte prévoit, par exemple, qu’à compter du 1er janvier 2015, une personne devra cesser toutes ses activités professionnelles pour demander le versement de ses pensions, tandis qu’actuellement, pour faire liquider sa retraite, il suffit de cesser l’activité professionnelle relevant du régime dans lequel vous faites votre demande. Actuellement, si vous êtes salarié et exercez en parallèle une activité indépendante, vous devez uniquement cesser votre activité salariée pour percevoir vos pensions de retraite du régime général et vos complémentaires. Ce ne sera plus le cas. Une autre mesure concerne le cumul emploi-retraite, ce dispositif qui permet de recommencer à travailler une fois sa retraite liquidée et donc de cumuler sa pension et la rémunération de sa nouvelle activité.
Aujourd’hui, lorsque vous reprenez une activité dans un autre régime que celui qui vous verse vos pensions, vous pouvez vous constituer de nouveaux droits dans ce nouveau régime. Mais le projet de réforme des retraites prévoit qu’à partir de 2015, vos cotisations seront désormais versées à fonds perdus. Résultat, cette «nouvelle activité» ne vous permettra plus d’améliorer le montant de votre pension de retraite.
LSR

Le Soir Retraite : Nouvelles réformes
Ce qui attend les émigrés algériens en France, retraités et futurs retraités

 

Le système de retraite français, largement déficitaire, vient de subir une énième réforme, qui risque cette fois-ci d’aggraver le mécontentement des futurs retraités et surtout de voir le pouvoir d’achat de ceux qui sont déjà à la retraite amorcer une baisse. Les émigrés algériens en France, retraités et futurs retraités, sont concernés, avec peut-être une perspective positive pour les salariés exposés à une pénibilité particulière, comme c’est le cas pour la majorité d’entre eux.
La fiscalisation de la majoration de pension pour les parents de trois enfants et plus a suscité de nombreuses interrogations. Jusqu’à présent, les parents (mère comme père) ayant élevé trois enfants et plus bénéficient d’une majoration de pension de 10% (régime général et complémentaires).

Ce «bonus» qui n’était pas fiscalisé, le sera dès 2014, c’est-à-dire qu’il sera intégré dans les revenus imposables des retraités. Le gouvernement français prévoit aussi à partir de 2020 de revoir le système de ces majorations. Cette fiscalisation devrait s’appliquer pour les pensions perçues en 2013, c’est-à-dire sur les impôts payés en 2014. Les règles d’attribution de la majoration de 10% pour trois enfants seront modifiées, mais pas pour les retraités et ceux qui partiront à la retraite d’ici à 2020. Le montant de cette majoration devrait être progressivement plafonné et transformé en majoration forfaitaire par enfant pour les pensions prenant effet après 2020. Il n’y aurait donc pas de lien direct avec la date de naissance des enfants. Autre mesure qui va toucher les retraités, c’est le report de la revalorisation des pensions de retraite en novembre plutôt qu’au 1er avril.

1 salarié sur 5 concerné par le «compte pénibilité»
Environ 3,3 millions de salariés du privé pourront bénéficier des comptes sur les métiers pénibles mis en place dans le cadre de la réforme des retraites, selon une note d’impact du gouvernement français. Près de 18,2% des salariés du privé y auront accès. Environ 55% des bénéficiaires seraient des hommes et 45% des femmes. Les métiers pénibles peuvent être liés à des contraintes physiques (manutention de charges, postures pénibles), à un rythme de travail fatigant (travail de nuit, travail répétitif) ou à un environnement agressif (bruit, agents chimiques).
Beaucoup de travailleurs émigrés, occupant les postes les plus difficiles et dont les Français ne veulent pas, bénéficieront de ce «compte pénibilité». Ce «compte» doit permettre aux salariés d’acquérir des points en fonction du temps passé en situation de pénibilité, qu’ils peuvent ensuite utiliser pour se reconvertir, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite dans la limite de deux ans avant l’âge légal de 62 ans.

Des petites mesures techniques passées inaperçues
Les principales mesures du projet de réforme des retraites en France ont été présentées le 18 septembre dernier en Conseil des ministres. Parmi ces mesures, il y a l’allongement de la durée de cotisation. D’autres, plus «techniques», sont passées quasiment inaperçues. Or, elles auront des implications concrètes pour les seniors en fin de carrière. Le texte prévoit, par exemple, qu’à compter du 1er janvier 2015, une personne devra cesser toutes ses activités professionnelles pour demander le versement de ses pensions, tandis qu’actuellement, pour faire liquider sa retraite, il suffit de cesser l’activité professionnelle relevant du régime dans lequel vous faites votre demande. Actuellement, si vous êtes salarié et exercez en parallèle une activité indépendante, vous devez uniquement cesser votre activité salariée pour percevoir vos pensions de retraite du régime général et vos complémentaires. Ce ne sera plus le cas. Une autre mesure concerne le cumul emploi-retraite, ce dispositif qui permet de recommencer à travailler une fois sa retraite liquidée et donc de cumuler sa pension et la rémunération de sa nouvelle activité.
Aujourd’hui, lorsque vous reprenez une activité dans un autre régime que celui qui vous verse vos pensions, vous pouvez vous constituer de nouveaux droits dans ce nouveau régime. Mais le projet de réforme des retraites prévoit qu’à partir de 2015, vos cotisations seront désormais versées à fonds perdus. Résultat, cette «nouvelle activité» ne vous permettra plus d’améliorer le montant de votre pension de retraite.
LSR

L’Exil Interieur, Slimane Benaissa

Meurtres xenophobes en série en Grande Bretagne

harry-the-nazi_392Grande-Bretagne: Assassinats d’Algeriens

Des voix s’élèvent pour condamner une montée spectaculaire du racisme en Grande-Bretagne après l’annonce successive de l’assassinat de plus d’une vingtaine de jeunes Arabes durant ces trois dernières années, parmi lesquels trois Algériens.

En plus de la mort de cette vingtaine de musulmans, les quartiers des grandes villes londoniennes ont enregistré une poussée spectaculaire d’incidents intercommunautaires. D’ailleurs, Scotland Yard parle aujourd’hui de plus de 300 incidents à caractère raciste depuis l’an dernier. Mieux encore, la police des transports fouille depuis des mois les usagers arabes pour parer à la menace terroriste suite aux alertes données par la police londonienne. Pis, certains groupes extrémistes anglais munis de différentes armes blanches et parfois d’armes automatiques sont derrière ces assassinats, avait rapporté la police londonienne. Cette montée inattendue, explique la police de Scotland Yard, s’est propagée à travers les grandes villes anglaises, surtout après les attentats terroristes de Londres perpétrés par un commando d’Al Qaïda. Ces extrémistes promettent plus de violence à l’égard de la communauté musulmane dans l’avenir, surtout si ces musulmans ne quittent pas l’Angleterre. Du côté de nos compatriotes, Scotland Yard a indiqué l’assassinat de trois Algériens en l’espace de quelques mois seulement, une information confirmée par Home Office dans sa toile. Un Algérien répondant au nom de A. Mohamed a été tué dans la banlieue de Liverpool alors qu’il était en compagnie de son amie. Il y a quelques mois, un autre Algérien, natif de la commune de Bourouba (Hai El Kahf) et âgé de 28 ans, a été assassiné d’un coup de hache dans la banlieue de Liverpool (Nord de l’Angleterre) par de jeunes voyous. Un autre Algérien vient allonger la triste liste (rapporte Le Jeune indépendant). Agé de 18 ans seulement, il a reçu une balle en pleine poitrine dans le nord de Londres et son identification est toujours en cours, précise pour sa part la police de Scotland Yard. Il est bon de rappeler que dans ce même lieu d’autres arabes ont connu le même sort, tous assassinés par des extrémistes anglais. Avant-hier seulement, c’est un ressortissant soudanais qui a été assassiné par des inconnus à Londres, après un Yéménite et deux Saoudiens, assassinés dans les mêmes circonstances. De son côté, le Conseil des musulmans de Grande-Bretagne et par la voix de son président, le docteur Abdul Bari, avait dénoncé cette barbarie.

«Ce qui est en train de se passer aujourd’hui dans la plupart des villes et quartiers londoniens est très inquiétant, car le racisme et l’islamophobie vont ensemble. Les assassinats qui se sont produits ces derniers temps visent surtout les Arabes et c’est toute la communauté musulmane qui est sous pression». Malheureusement cette campagne de tueries visant les musulmans en Grande-Bretagne est accompagnée d’expulsions et d’accusations gratuites «créées» par la justice londonienne et appuyées par les autorités londoniennes à l’encontre des jeunes musulmans. En effet, plusieurs dizaines de musulmans ont été expulsés de Grande-Bretagne durant ces deux dernières années pour le «danger» qu’ils représentent pour le pays. Des accusations «gratuites» d’appartenance aux groupes terroristes ont été également «collées» à plusieurs jeunes Arabes, sans que ces derniers n’aient le temps d’agir pour prouver leur innocence. Autrement dit, ces jeunes ne sont pas uniquement la cible de certains extrémistes anglais mais également des autorités.

Le Jour d’Algérie

Pour créer des PME en Algérie: REAGE cherche des appuis

Pour créer des PME en Algérie: REAGE cherche l’appui des pouvoirs publics

Après avoir visité durant trois jours de nombreuses entreprises algériennes et rencontré des responsables du secteur économique, la délégation de REAGEgalareage08qa8 a organisé, dimanche dernier à l’issue de cette visite, une rencontre «networking» à l’Ecole supérieure des affaires d’Alger ESAA.

Lors de cette rencontre «networking», à laquelle ont pris part également le président de la Chambre algérienne d’industrie et de Commerce, M. Brahim Bendjaber, et le DG d’Algex, M. Benini, de nombreux jeunes porteurs d’idées ont tenu à faire part et partager leurs ambitions de créer et de monter des PME en Algérie. Ces jeunes entrepreneurs ont eu, durant les trois jours de la visite, faut-il le rappeler, à rencontrer des responsables avec lesquels les opportunités d’affaires ont été évoquées, mais aussi à voir de près l’économie algérienne. Le président de cette association qui existe depuis 4 ans, M. Fetah Ouazzane, a affirmé en marge de la rencontre que l’Algérie recèle un potentiel énorme qu’il faut exploiter ; mais «l’urgence pour le moment, c’est d’éliminer un certains nombre d’obstacles qui bloquent l’entreprenariat». Il estime qu’«il ne faut pas mettre des dispositifs contraignants mais plutôt des dispositifs de motivation et incitatifs pour permettre à ces cadres de revenir».

Il a souligné aussi que les pouvoirs publics doivent prendre le problème [de la fuite des cadres] à bras-le-corps et ils commencent déjà à se manifester», précisant que «le président de la République l’a rappelé à plusieurs reprises et c’est dans ce cadre que nous avons organisé ce voyage». Le président de REAGE espère par ailleurs voir cette association devenir «un véritable carrefour entre les Algériens de l’intérieur et les Algériens de l’extérieur car, selon lui, «l’Algérie compte un nombre important de cadres à l’extérieur du pays, environ 400 000 cadres dans le monde, et toutes ces compétences peuvent aider les entreprises algériennes à s’internationaliser». De leur côté, les responsables d’Algex et de la Caci, durant leur intervention, n’ont pas hésité à parler des potentialités qui existent en Algérie mais également des agrégats économiques qui sont au vert. Cependant, ces derniers ne cachent pas outre mesure que des obstacles existent. Cette association, qui ambitionne de baliser le terrain pour les compétences activant à l’étranger et de les mettre en contact perpétuel avec les acteurs de l’économie algérienne, a élaboré également un programme pour cette année. Il s’agira d’organiser le 23 mai prochain à Paris une journée dédiée aux PME algériennes. Cette journée, nous affirme M. Ouazzane, sera une occasion pour les PME comme les cadres algériens de nouer des relations d’affaires.

Le deuxième événement qui sera organisé par REAGE cette année a trait à la troisième édition du forum annuel le 7 novembre prochain. Ce forum est perçu aussi comme une autre opportunité pour les cadres algériens vivant dans différents pays pour rencontrer des entreprises algériennes et internationales.

La Tribune Online

la 3 eme guerre mondiale a deja commencée

Après la Guerre du Feu…

la Guerre de l’Eau ?

Prenez le Moyen-Orient, par exemple : la Turquie est en train de construire pas moins de 22 barrages et 19 centrales électriques sur les fleuves Tigre et Euphrate et sur leurs nombreux affluents. Objectifs : produire 30 milliards de Kw/H, irriguer 1,7 milliards d’hectares de terres arides et enrichir cette région qui représente 10% de la Turquie. L’enjeu est considérable, car ainsi la Turquie contrôlera 28% de son potentiel en eau et sera autosuffisante en 2010, tant sur le plan alimentaire qu’énergétique.

Mais l’enjeu est aussi géopolitique. En effet, la Turquie peut stocker des quantités d’eau considérables derrière ses barrages, limitant l’approvisionnement en aval, c’est-à-dire celui des pays comme la Syrie et l’Irak. Des accords ont bien été signés entre eux, mais ces deux pays jugent le débit des fleuves en aval insuffisant pour leurs besoins. Et en plus, cette eau est de qualité médiocre, polluée par les engrais et les rejets industriels.

C’est un exemple parfait d’utilisation potentielle de l’eau comme arme stratégique. On pourrait tout à fait envisager de voir un jour des pays réduire leurs « exportations d’eau » comme le fait déjà la Russie pour le gaz ou le pétrole, afin d’exercer une pression politique ou un chantage sur d’autres pays dépendants.

Sans faire un mauvais roman d’anticipation, que se passera-t-il vraiment si un jour la pénurie d’eau douce issue des lacs, des rivières, des glaciers, des nappes souterraines, met en péril la survivance de populations entières ?

A l’autre bout du globe, le Groenland, propriété du Danemark, donc de l’Europe, se voit convoité par les Russes, les Américains et les Canadiens. Certes en raison de ses richesses supposées  en pétrole et en gaz, mais aussi en raison de la quantité énorme d’eau douce que renferment ses glaciers.

Il ne fait aucun doute que des conflits, même entre « bons voisins » (Mexique, USA) se produiront à l’échéance d’une décennie. Si tôt ? Oui, car il y a urgence !

Rappelez-vous qu’une guerre russo-chinoise a failli se produire au sujet du fleuve Amour, et pas uniquement parce qu’il s’agissait d’une frontière naturelle… mais aussi pour son exploitation.

Autre point essentiel : l’eau n’est pas une matière première comme une autre — il n’y a pas de produit de substitution, et surtout, elle est décorrélée des autres matières premières (contrairement à l’or et au pétrole, ou à l’argent par exemple). Elle est également décorrélée des devises dans son utilisation primaire.

Cela en fait un secteur d’investissement de premier plan sur le moyen/long terme. Comme les matières premières soft, le prix de l’eau est tiré par la croissance inexorable de la population mondiale, à laquelle il faut ajouter l’élévation globale du niveau de vie.

Purifier, filtrer, transporter, stocker, distribuer et même embouteiller l’eau seront des activités de plus en plus importantes dans l’économie mondiale. Et qui prendront de plus en plus de valeur.

Les pays dépenseront des milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies afin d’installer et d’améliorer les infrastructures de traitement et de distribution d’eau. Les Etats-Unis à eux seuls dépenseront 1 000 milliards de dollars au cours de cette période afin d’améliorer leur infrastructure qui se détériore.

Pour profiter de cette tendance qui se développe à vitesse exponentielle, mes recherches m’ont permis de dénicher un investissement simplissime… mais plein de promesses :

suite de l’article

Survivalistes En Algerie ( avant le grand chaos planetaire )

survie

comme son nom l’indique ce site a été pensé pour etre une source d’information modeste  ( c’est mieux que rien ) pour  les algeriennes et algeriens qui desirent retourner au pays et qui voudraient bien trouver quelques pistes pour se realiser,

 

en creant ce site, je ne pensais pas franchement aux boulversements dans la finance internantionale qu’on a eu recement, et qui ont conduit dores et deja à la crise economique mondiale qu’on connait aujourd’hui, au premier semestre de l’anné 2009, et que beaucoup d’analystes lui donnent au moins 3 ans avant d’esperer une quelconque reprise.

 

comme trés peu de monde s’interesse reellement aux previsions les plus sombres et qui sont probables, le jour ou on sera  confrontés à la dure realité, auront du mal à trouver les « bouées » necessaires pour tenter ce qu’on pourrait sauver, sinon sa petite personne pour commencer,

 

et aprés ?

 

le aprés, certains se sont dores et deja préparés sans faire de bruit, l’autosuffisance alimentaire ne s’improvise pas, et c’est pour cette raison que ce billet restera temoin pour ceux qu’on peut appeller les « survivalistes », ceux qui pensent à survivre au chaos annoncé, evidement, il y’a plusieurs « ecoles » du survivalisme, aux etats unis, il y’a toute une litterature

 

en revanche, en Algerie, nous n’avons pas encore ce sujet en tete, alors, si vous voulez continuer la reflexion, demander des conseils, offrir une opportunité, se regrouper pour tenter de faire quelque chose dans notre vaste pays, c’est le coin pour en parler

 

n’hesiter pas à poser des questions, il y’en aura toujours qui seront ravis de repondre

 

willa mafhamtouche, chta rani naksed, c’est le moment aussi