l’algerie, pays d’immigration pour musulmans ?

Je vous met cet artile trouvé sur un blog islamique, dont le lien est cité en bas de page, il est riche d’informations pour celui qui veut s’installer en algerie


Avant propos :


Voici nous l’espérons un bref aperçu de quelques points importants concernant la vie de tous les jours d’un muslim en Algérie, je précise que ce qui suit émane de notre expérience et de nos points de vue, donc malgré la brieveté de ce texte il n’est pas impossible que ce soit parfois notre perception personnelle des choses qui prend le dessus dans ce recit, ou encore que la façon dont nous nous exprimons ne reflete pas une image fidèle à 100% , et donc rien ne vaut une visite sur le terrain, afin de mieux apprécier la situation d’après ses attentes respectives, ses projets et ses moyens.


PRESENTATION GENERALE


Population : env. 34 millions d’habitants

Capitale: Alger

Villes principales: Setif, Annaba,

Superficie : 2 380 000 km², dont 85 % de désert


L’Algérie est un pays qui vie une certaine accalmie, après comme tout le monde le sait, une décennie de guerre civile, même si depuis quelques mois des groupes terroristes (certains se revendiquant faussement salafi) on commit de nouvelles attaques ciblant le plus souvent des fonctionnaires, les forces de sécurité ou encore des occidentaux, qu’Allah nous guide et nous protège de leur mal. Il est important de préciser que les massacres de civils tels que ceux commis il y a quelques années sont aujourd’hui plutôt rares wa lhamdouliLlah . Et que les attaques terroristes sont concentrées le plus souvent dans la région d’alger (nottement l’est d’Alger – Wilaya de Boumerdes, Bouira…)


Une des principales richesses de l’Algérie sont ses ressources naturelles dont les hydrocarbures, et l’Algérie profite donc de la hausse du pétrole, c’est autant d’argent qui rentre pour le pays, et il l’aide à financer de nombreux projets de développement et de nouvelles infrastructures


Grace à Allah, le musulman peut pratiqué librement sa religion en Algerie, le qamis, et le djilbab sont toutefait dans le contraste du pays, et sont tout à fait naturel, petit a petit le peuple se remet tant bien que mal des séquelles et surtout des influences néfastes engendrés par la colonisation, beaucoup d’algérien en particulier ceux qui ont vécu pendant la colonisation méconnaissent les règles de l’islam tel qu’il est vraiment, et donc cela s’est repercuté et se repercute encore aujourd’hui sur la société. AlhamdouliLlah beaucoup d’algériens reviennent à l’islam véritable, même si helas en parrallele trop nombreux sont ceux qui choisissent le chemin d’iblis ? en copiant entre autre beaucoup de choses mauvaises que l’on retrouvent chez les kouffar, et les choses vers lesquels les kouffars appellent dans leur dawa que l’on retrouvent helas partout dans le monde.

Le mouslim en Algérie est confronté à ces derniers un peu ou beaucoup selon la où il vie et selon ses activités, mais dans tous les cas personne n’essaira de s’inserer dans la vie du musulman, son foyer, sa famille, ou dans sa pratique tel que c’est le cas en France.




ALLER EN ALGERIE


De nombreuses compagnies aériennes et maritimes assurent la liaison directe de differentes villes européennes à l’algerie. Il est possible de trouver des promotions intéressantes excepté l’été (sinon à partir d’env.150€ aller retour en bateau)

VISAS/IQAMA: Pour beaucoup de ressortissant non algérien un visa est nécessaire pour entrer en algerie, certains ressortissant de pays arabes n’ont pas besoin de visa (les tunisiens par exemple); Pour l’obtention d’un visa il faut prendre contact avec le consulat de la région dont vous dépendez. Pour les européens il faudra notamment un certificat d’hébergement(délivré par une personne résidente en algérie). Les frères et sœurs ne bénéficiant pas de la nationalité algérienne (même ceux exemptés de visa) qui désirent s’installer durablement en algerie devront demander une carte de résidence, inutile de cacher que ce n’est pas gagné d’avance(même étant marié à un(e) aglérien(ne)), la personne pouvant en bénéficier doit rentrer généralement dans une de ces 3 catégories : (être marié(e) à un conjoint algérien qui vit en algerie, raison commercialle ou professionnelle, être étudiant en algerie)




TALAB EL ILM


Il n y’a hélas pas vraiment de grosses infrastructures en Algérie pour les étrangers pour qu’ils apprennent leur religion, il y a des centres et des universités islamiques mais on y trouve des choses qui ne correspondent pas au minhadj des salafs salih.

Sinon il y a de nombreux chouyoukh suivant le minhadj des salafs salih, même si à notre époque il n’y a pas de grand savants en Algérie, alhamdouliLLah il y a des toullabou l’ilm dont certains ont un niveau qui n’est pas négligeable et chez lesquels on peut apprendre beaucoup. Le cheikh Azddine Ramadhani donne des cours deux fois par semaine dans sa mosquée situé à Ain Na’dja (banlieue d’Alger)

Certains toulabou l’ilm sont connus (cheikh Ferkous, cheikh Lazhar, cheikh Abou Oussama, cheikh ‘Azddine, cheikh Abdelghani, cheikh ‘Abdelmadjid…) d’autres sont moins connus (ce n’est pas forcement lié à leur niveau de science), mais lorsque vous serez en Algérie vous pourrez in cha Allah avoir plus de précisions selon la région où vous etes. Vous pouvez aussi contactez le cheikh Abdelghani ‘Awissat que le cheikh Rabi’ à nommé lorsqu’il parlait de chouyoukh d’Algérie vers qui se rapprocher, le cheikh Abdelghani se déplace beaucoup et il connaît beaucoup de doat (bon et mauvais) en Algérie et il pourra in cha Allah vous renseigner. Il existe aussi en algerie des écoles coraniques où vous pouvez apprendre le coran et aussi des moutoun, ou encore des quartiers ou des villes où il y a des halaqa en privé, ou même des cours. Donc le mieux est de déjà venir, et une fois sur place se renseigner, et bi idzni Llah vous n’aurez pas énormément de mal à trouver. (Vous trouvez ce paragraphe pas assez complet ? pour plus de précision voir la note [1] plus bas)



LOGEMENT


Comme un peu partout dans le monde le coût du logement dépend du lieu, de l’état et du confort du logement.


Location (prix indiqués /mois) :

De 20€ un logement très modeste dans une zone isolée a 200 ou 300€ minimum pour un simple appartement sur Alger ou sa proche banlieue. Puis le coût diminue lorsque l’on s’éloigne de la capitale, env. 150€ 200€ un appartement de 2 ou 3 pièces dans un rayon d’1 vingtaine de kilomètre et + pour passer entre 50€ et 100€ lorsque l’on approche ou que l’on dépasse les 50, 60km. Aussi il faut tenir compte de l’endroit car une maison au bord de la mer n’aura pas le même prix qu’un appartement à l’intérieur des terres.


Vente :

Les écarts de prix en ce qui concerne les logements à la vente sont les mêmes qu’à la location. Que l’on cherche à acheter un gourbi (maison en terre- rare aujourd’hui en algerie), une maison en pierre (rare et selon les régions) un appartement en plein centre d’Alger le prix n’est pas le même

Il est possible d’acheter des appartements en location-vente sans aucun apport tel ceux de l’opgi (la liste d’attente est tres loooonnnguuee) à défaut de se voir attribuer un logement par l’opgi après en avoir fait la demande, il est possible moyennant finance de récupérer le contrat et donc l’appartement d’une personne. Selon les régions vous pouvez vous arranger avec des personnes qui se désisteront et vous laisseront l’appartement et il vous restera ensuite à payer les traites mensuelles de locations vente comptez entre 4€ et 10€ fois la durée qu’il reste à payer. La somme que vous demandera la personne qui vous laisse l’appartement dépendra du montant restant à régler, mais vous pouvez trouvez des logements ainsi à partir de 5000€ voir moins et bien sur selon la ville, le quartier, la surface de l’appartement, la qualité des finitions ou les travaux à faire le prix variera.

Pour acheter directement, comptez à partir de 2000ou 3000€ un logement modeste dans une zone isolée pour arrivé à des sommes astronomiques. Toutefois il est possible bi idzni LLah de trouver des logements décents dans des quartiers convenables à partir de 10 000€.


NB. Lorsque je parle de zone isolée, il faut comprendre par zone isolée en algerie, un endroit isolé géographiquement de grandes villes voir des villes, et en parallèle certaines incommodités, en premier lieu la manque de sécurité face aux terroristes, un manque cruel de transport sur les petits axes, ça peut vouloir dire aussi manque de commerce, école lointaines, pas d’eau courante, ou encore pas d’électricité (extrêmement rare en Algérie qui est le 2eme pays en Afrique pour le taux de couverture d’électrification après l’afrique du sud).


Attention : Lorsque vous louez ou achetez un appartement veillez à faire un contrat chez un notaire, qui vérifiera que la personne qui vous loue ou qui vous vend, et bien le propriétaire de l’appartement et qu’il est en droit de le vendre. Si c’est un terrain est ce qu’il est constructible. Et vérifiez aussi auprès des organismes que les factures d’eau de gaz et d’électricité etc…de l’ancien occupant sont bien à jour !!! Tous cela même si vous connaissez l’ancien occupant et même si vous connaissez le « propriétaire » car en Algerie comme ailleurs il y a des personnes pour qui les choses sacrés du musulmans n’ont que peu de poids face à quelques billets. Faites attention à qui vous avez à faire et à vos interlocuteurs dans ce genre d’affaires, qu’il est une barbe et un qamis ou qu’il n’en a pas.



Mariage


Beaucoup de frères et sœurs ne sont pas mariés en Algérie car souvent les salaires sont trop bas et les prix des logements trop élévés. Beaucoup aussi n’ont pas d’emploi stable. Mais une personne qui possede un logement et qui a les moyens d’assurer les dépenses mensuelles d’un foyer ne trouvera pas trop de difficultés pour se marier bi idzni Llah. Il y a de nombreux célibataires en Algerie de toutes ages (aussi beaucoup de veuves avec des enfants); il est inutile de develloper ici les caracteritiques de l’épouse ou du mari idéal ce n’est pas le sujet ici, mais mefiez vous des faux semblant, surtout que en Algerie c’est facile de porter le sitar ou la barbe contrairement à la France, donc ne vous en arretez pas à cela pour choisir un conjoint

Administrativement : pour les algeriens pas beaucoup de démarche administrative pour se marier, mais hélas pour les frères ne disposant pas de la nationalité algerienne et désirant se marier avec une algérienne, ils devront faire un dossier (pour les convertis on leur demandera un certificat de conversion d’un organisme agrée par les autorités algériennes (mosquée de paris)), une enquete sera faite, ça prend en général plusieurs mois.

Pour les frères déjà mariés désirant se marier avec une autre femme, ils devront se rendre au prealable au tribunal ou il sera recu par un responsable qui verifira que sa premiere femme ainsi que sa future femme sont au courant et qu’elles acceptent



COUT DE LA VIE


En algerie en ce qui concerne les produits de consommation courante alimentaire il ne manque de rien, par contre le prix de certaines denrées sont relativement onéreuses pour un ouvrier algérien. C’est la même chose pour ce qui concerne l’électroménager, les meubles, l’informatique, etc…Il y a de tout de la camelotte aux grandes marques par contre idem pour celles-ci ,ça coûte très cher parfois plus cher qu’en France. Et hélas aussi l’algerie n’a pas été épargné par les dernières hausses des cours de certains produits.


Quelques exemple de prix de produits alimentaire en € (hors période de ramadhan et hors articles d’importations), les fourchettes de prix indiquent le prix du produit en saison et hors saison : (Oui ça peut peut etre paraître ridicule, mais ça peut peut etre donné une idée clair des prix et cout de la vie au bled.)



Kg de tomate : 0.10€<0.60€ – Kg de carottes env. 0.30 – Kg de courgettes 0.20<0.70€

Kg de steak à partir de 6€ – Kg de café à partir de 0.70€ – Baguette de pain >0.10€ -

Litre de lait à partir de 0.30€- Kilo de couscous 0.60€ – Pain au chocolat ou croissant 0.10€

1l. d’huile 1,20€, Hamburger 0.60-0.70€, 1000feuilles 0.25€, Pizza à partir d’1€, paquet de spaghetti 0.40€


Equipement de la maison (prix neuf, l’occasion reste très cher)

Frigo neuf (200 l) à partir de 200€, bouteille de gaz 2€ (avec consigne), Ampoule électrique 0.25€, fourneaux à gaz 4 feux env.15€ (de mauvaises qualité et même dangereux !), belle table basse en bois à partir de 15€ (en plastique 3€), matelas 1p (mousse) à partir de 9€

Marmite à partir de 2€, Poêle bonne qualité 5€, Chambre à coucher (lits (sans matelas) coiffeuse, armoires et chevet) à partir de 300€


Divers :

Litre de gazole : 0.13€, Sans plomb : 0.22€, Prix d’une place en transport en commun (rayon de 10km) env.0.10€.



TRAVAIL


Comme de partout et depuis toujours c’est Allah qui donne du travail, en algerie ce n’est pas le plein emploi mais bi idzni LLah un mouhadjir pourra trouver un emploi. Seulement les salaires ne sont pas les mêmes qu’en occident. Le smic algérien est d’environ 130€ pour un simple employé, mais parfois des gens sont obligé de travaillé pour moins cher à l’opposé certaines personnes possédant quelques qualification gagnent un peu plus que le smic sans gagner par ailleurs énormément. Le mieux est d’être à son compte, un artisan maitrisant son metier travaillant à son compte, peut bien gagner sa vie en algerie, beaucoup d’artisans en algerie n’accomplissent pas toutes les démarches administratives pour être enregistré à la chambre des commerce mais travaillent pour autant et gagnent aussi bien leur vie, même si au change le salaire d’un maçon travaillant à son compte en algerie n’est pas le même qu’un maçon travaillant en intérim en France. Les personnes possédant de hautes qualifications pourront, selon le domaine, trouver un travail en algerie qui selon l’emploi et la qualification lui permettra de gagner un salaire lui permettant de bien vivre en algerie



Commerce

 


Ouvrir un commerce fixe en Algerie demande souvent un fond minimum surtout que la location de locaux se trouvant dans des zones marchandes coûtent souvent chers (entre 100€ et 200€ un petit local).

 

Depuis plusieurs mois le service des douanes aux frontières sont de plus en plus severes et de plus en plus strict en ce qui concerne le « trabendo », si il y a quelques temps encore on pouvait remplir sa voiture de differentes affaires (2 roues, pièces de voiture, electromenager d’occasion, habits…) et travailler de la sorte, ça devient de plus en plus difficile de ne pas se faire saisir si on n’a pas de registre de commerce d’importateur (avoir un registre de la sorte coute demande d’avoir 200 000€ min.), les taxes sur les marchandises pour les voyageurs ont explosé, et il n’est pas rares que vous tombiez un jour où la saisie sur certains types d’objets (par exemple 2 roues) et automatiques même si vous êtes d’accord pour payer une forte taxe.


Dans tous les cas en cas de problème essayer de dialoguer directement avec le chef des douaniers, mais il faut avouer que ça devient de plus en plus difficile de travailler comme cela, et qu’il serait préferable de penser à une autre activité.


Comme pour le reste, pour avoir une idée concrète sur un quelconque projet, rien de tel que de venir faire un tour en algerie, vous pourrez jugez de vous-même les opportunités commerciales religieuses, etc…, vous rencontrerez des gens in cha Allah qui pourront vous renseigner sur le domaine dans lequel vous voulez investir.


S’associer

Ca reste une solution lorsque l’on a pas une somme suffisante pour investir seul, que l’on manque d’experience et de savoir faire, ou encore pour d’autres raisons, connaissant bien l’Algérie et les algeriens, je tiens en toute objectivité à signaler que les methodes de travail, en particulier de gestion et d’organisation auxquels on a eu parfois l’habitude en europe où tels que nous les avons étudié dans nos formations ne sont pas forcement les mêmes que les méthodes pratiqués par certains algeriens. Que même la motivation et la sincerité dont pourrait faire preuve certains frères en vous aidant a créer une entreprise vous permettant de vous installer en algerie, ne sont pas une garantit de leur competence ou de leur savoir faire, donc attention, reflechissez bien avant de casser votre tirelire pour investir dans un projet avec une personne dont vous ne connaissez pas ou mal les competences professionnelles (ça n’est pas forcement lié au bon comportement ou à son ilm dans le dine) Et ne vous fiez pas aux apparences physiques, sans en arrivé aux mauvais soupçons où à la paranoia, en matières de « flouss » n’accordez vos économies qu’a ceux dont vous aurez pus vérifiez un minimum l’honneteté, les competences, le bon sens en matiere d’affaire et gardez toujours un œil sur votre entreprise.


CONCLUSION


Et ce dernier conseil peut etre réutiliser pour tous les trucs et les affaires (travail, mariages, commerce, papiers, logement, étude…) n’attendez pas et ne vous fiez pas totalement a des gens que vous n’avez eu le temps de connaître bien, restez maitre de vos affaires, agissez avec lucidité et reflexion, ne vous endormissez pas sur les gens et n’attendez pas trop apres les gens qui vous disent : «  je vais t’aider » « attend je connais quelqu’un  il va t’aider », « mezel chouya », « ma’lich », « normal  matkhafch », car c’est de vos affaires qu’il s’agit, et helas ceux qui vous on precedez en algerie ne connaissent que trop bien ces expressions pour vous dire que ça n’abouti souvent a rien.


Faites confiance en Allah c’est lui le détenteur du succes, et apres faites les causes.


J’espere que ceci vous aura donné un leger apercu de l’algerie, leger car une longue description serait peut etre en partie la perception que l’on a et non 100% de réalité et ça ne vous aiderez peut etre pas plus, au contraire.


Une fois ces point mis sur la table, on peut voir que comme avantage en Algerie, il y a la possibilité de pratiquer son dine qu’on soit algerien ou étranger on ne débarquera pas chez vous en plein nuit parce que vous avez une barbe pour vous chercher des poux dans la tête, aux frontières on ne vous traitera pas comme un hors la loi car vous avez un qamis en vous laissant pourrir des heures dans un bureau apres votre descente d’avion comme c’est helas le cas ailleurs. Meme si depuis les recents actes criminelles des terroristes il y a de plus en plus de contrôle.

Il y a aussi de nombreux chouyoukh de ahlou ssounna, et la da’wa salafiya et bien implanté en Algérie même si elle ne dispose pas d’énormement de moyens.

Il y a beaucoup de bien ici surtout comparé à la France, le seul hic, c’est une administration lourde dans tous les domaines, et entre autre beaucoup de démarche pour les frères non algeriens désirant s’installer en Algerie. Il ne faut pas s’attendre non plus à un peuple d’ange.

 

 

 

 

 

 


[1])(pour mieux comprendre : en Algérie, à cause de la situation de ces dernières années la fonction d’imam ou encore les cours islamiques sont soumis à de nombreux contrôles et autorisations des autorités et en particulier de la direction des affaires religieuses locales, des autorisations qui ne sont pas toujours facile à obtenir en particulier lorsque les responsables religieux locaux sont des soufis (c’est souvent le cas) et nous savons qu’il ne sont pas des vifs partisans de la da’wa du coran et de la sounna selon la compréhension des salafs. Et même une fois les autorisations obtenus il n’est pas rare que des personnes partisans de différents groupes ou de simples ignorants n’hésitent pas à créer des problèmes par n’importe quels ruses ou calomnies pour faire suspendre les cours soit parce que ces cours vont n’appel pas à de mauvaises pratiques qui vont l’encontre du message du prophète Mohamed et que certains souhaitent malgré tout voir propagé, soit parce que les cours n’alimentent pas le dessein politique ou financier de certaines personnes etc. …


Il est donc préférable de ne pas énumérer chaque lieu où des cours sont données jusqu’à ce que chacun soit sure que chaque cours possède les autorisations « légale » requises en algerie, afin que personne ne subissent de préjudice, en plus pour participer à ces halaqa ou cours il faut que la personne enseignant ou dirigeant la halaqa soit d’accord, donc une raison de plus pour ne pas énumérer stupidement une liste de noms de frères ou de sœurs (en plus sans leurs permissions), tous ça car nous avons entendus qu’ils font ou qu’ils ont fait un jour des cours tel que sont souvent propager des informations du genre sur le net qui ne sont pas ou plus toujours d’actualité quand elles ne sont pas tous simplement erronés ou du moins ne correspondent pas exactement à la description que l’on en fait, sans parler des problèmes qu’elles peuvent causer aux personnes organisant les cours)

 via   hijra en algerie


About these ads

2 Réponses

  1. Grace à Allah, le musulman peut pratiqué librement sa religion en Algerie…. Et le chrétiens ? Pour ceux qui ont quitté l’Islam ?

  2. faudrait qu’on nous face un état des lieux de la communauté algérienne en France et leur GRANDE place dans la république laïque et maçonnique ! et comment ils font pour supporté d’être les éternelles INDIGÈNES de la cette ripoublique !

    cordialement un algérien dans l’Algérie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :